Le stress : un mal qui ronge de l’intérieur

Oct 11, 2021 | Santé mentale

Ces 2 dernières années ont été éprouvantes pour chacun. Crise sanitaire, crise sociale, distanciation sociale, mortalité en hausse, généralisation du télétravail et donc parfois de l’isolement sont autant de facteurs qui peuvent générer un stress permanent, potentiellement source de nombreuses pathologies : chutes de cheveux, troubles digestifs, migraines, asthme, dépression… ces maladies insidieuses progressent silencieusement sans qu’on puisse en déterminer les causes. 

Le fonctionnement de notre société repose sur la course, au profit, à l’efficacité. Chacun doit donner le meilleur de lui-même, qu’il soit au travail ou chez lui. Le stress lié à son activité professionnel est celui dont on parle le plus car il est générateur de maladies aux conséquences parfois désastreuses. On parle alors de burn out qui conduisent le salarié à devoir s’arrêter pendant de longs mois voire à changer radicalement de métier pour sortir du cercle vicieux d’un travail qui lui en demande toujours plus. 

Dans l’intimité de nos ménages, chacun peut ressentir un stress quotidien que l’on traduit par la fameuse charge mentale. S’occuper des enfants, de son foyer, avoir le sentiment de passer sa vie à courir pour en arriver rapidement à un sentiment d’épuisement généralisé… 

Pour ne pas remettre en cause le dogme d’une société hyperactive, on en vient même à parler d’un stress positif, qui nous permettrait d’être plus efficace, plus créatif… Mais le stress ne peut être en aucune façon positif et bon pour la santé. Il est alors pensé comme une source de rentabilité.

Comment lutter contre le stress ?

Quand les symptômes psychosomatiques et physiques liés au stress deviennent trop nombreux, il est temps d’agir et de faire une pause pour se recentrer sur soi, et démarrer une thérapie. Car les médicaments, psychotropes et autres, ne sont que des palliatifs qui ne règlent pas le problème à la source et maintiennent la personne dans un état de dépendance vis-à-vis des médicaments.

La sophrologie et l’hypnose sont alors des solutions efficaces car elles vont mobiliser le corps, l’esprit et la respiration. L’hypnothérapie induit des changements physiologiques au niveau cérébral. Car elle est fondée sur un état de relaxation qui exerce sur certaines hormones un pouvoir apaisant. Ainsi, on constate, lors de séances d’hypnose, et même au-delà, une diminution de la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress par excellence. 

L’hypnose va aider le patient à modifier sa perception d’une situation stressante en l’aidant à se débarrasser des automatismes développés pour affronter son anxiété et en lui permettant de prendre du recul pour prendre les bonnes décisions. L’hypnothérapeute apprendra alors au patient à repérer et à s’affranchir des éléments stressants

N’hésitez pas à consulter nos praticiens pour vous aider et vous accompagner à vaincre votre anxiété et à mieux gérer les situations stressantes.

Pin It on Pinterest

Share This