Paralysie du sommeil : L’hypnose pour retrouver des nuits sereines

Oct 4, 2021 | Santé mentale

La paralysie du sommeil est une pathologie fréquente qui entre dans la catégorie de la parasomnie. Il s’agit d’un trouble du sommeil bénin, mais qui peut être effrayant pour les personnes, surtout lorsqu’il s’accompagne d’hallucinations. 

On estime qu’environ 30 % de la population est sujette au moins une fois dans sa vie à un épisode de paralysie du sommeil. Durant l’endormissement ou le réveil, une personne souffrant de paralysie du sommeil va se retrouver comme piégée entre le rêve et la réalité. Elle se sent alors pleinement consciente, mais ne peut ni parler ni bouger le moindre membre, avec l’impossibilité de sortir de son lit. Cet état peut avoir une durée variable, allant de quelques secondes à peine à plusieurs minutes. Pendant ce laps de temps, des hallucinations sont également susceptibles d’avoir lieu, avec des images parfois très impressionnantes (ombre, démon, sensation d’étouffement, impression de se noyer, etc.). Fort heureusement, ce trouble n’est pas dangereux pour la santé.

En raison de leur nature spectaculaire pour celui qui les vit, les paralysies nocturnes peuvent faire peur. Dans le cas de paralysie du sommeil, on parle alors d’atonie musculaire caractérisée par la diminution voire la disparition du tonus musculaire qui apparaît en phase paradoxale du sommeil ou lors de relaxation profonde.

En raison de leur nature spectaculaire pour celui qui les vit, les paralysies nocturnes peuvent faire peur. Dans le cas de paralysie du sommeil, on parle alors d’atonie musculaire caractérisée par la diminution voire la disparition du tonus musculaire qui apparaît en phase paradoxale du sommeil ou lors de relaxation

La paralysie du sommeil a des causes variées.

Elle est surtout facilitée par les insomnies et la position allongée sur le dos, mais aussi par d’autres facteurs comme le stress dans la vie personnelle ou professionnelle, le surmenage ou un changement de mode de vie. Les personnes naturellement anxieuses en sont plus souvent victimes. 

La gestion des paralysies nocturnes n’est pas toujours facile dans la mesure où il n’existe pas de traitement direct pour cette pathologie. Ce dérèglement du sommeil paradoxal ne réclame pas de consulter un médecin s’il demeure seulement ponctuel. 

L’hypnose a donc un rôle à jouer pour accompagner et aider les personnes touchées par des symptômes de paralysie du sommeil et plus largement par des troubles du sommeil.

L’hypnose est donc particulièrement efficace car elle permet une grande relaxation et elle favorise la suggestibilité et la restructuration cognitive, ce qui permet de réduire le stress et l’anxiété. Or, le stress et l’anxiété sont les principaux facteurs responsables des troubles du sommeil.

Grâce à l’hypnose, le praticien va aussi pouvoir communiquer avec l’inconscient de l’individu et ainsi, identifier les causes d’insomnie et agir dessus.

Pendant les séances, l’hypnothérapeute peut également aider le patient à prendre conscience des sensations positives déclenchées par l’état de sommeil afin que celui-ci se les remémore une fois seul dans son lit, ce qui facilitera l’endormissement. 

Pin It on Pinterest

Share This